Voici la situation :

  • une page déjà existante sur votre site a été optimisée (récemment)
  • l’optimisation a consisté à améliorer son contenu (page complétée, mise à jour, reformulée, etc.)
  • peu importe si ce travail a été fait par vous ou par un tiers (collègue, sous-traitant), avec ou sans IA ou un travail hybride

Ce qui vous intéresse, c’est de savoir si ça a été efficace en termes SEO. On pourrait aussi parler de conversions, mais pour l’instant on va se concentrer sur la visibilité Google (et le trafic).

Et tant qu’à faire, vous souhaitez pouvoir le mesurer sérieusement. Se baser sur des données fiables et faciles à comprendre sera très utile pour vous ou pour votre patron (ou client, pourquoi pas).

Je vais d’abord vous dire ce qu’il ne faut pas faire puis la bonne pratique…

Quelle méthode suivre ?

Ce que vous ne devez plus faire !

D’après mon expérience et mes échanges avec de nombreuses personnes, voici ce qu’il faut éviter à tout prix.

  • positionnement : regarder un seul mot-clé
  • trafic : regarder le trafic global du site (alors que vous avez travaillé une page précise), ou regarder le trafic total et pas seulement le trafic organique, ou regarder le nombre de vues de la page au lieu du nombre de visites générées en SEO. Sans parler du fait que Google Analytics est amputé de pas mal d’informations à cause des internautes qui refusent le consentement des cookies
  • méthode : regarder 1 fois ou 2 quand on y pense et ensuite plus rien

La bonne méthode à suivre

Vous l’avez compris, vous devez faire l’inverse ! Voici ce qu’il faut faire :

  • positionnement : s’intéresser à tous les mots-clés travaillés pendant votre optimisation éditoriale et encore plus important, vérifier toutes les requêtes pour lesquelles la page sortait dans Google avant votre optimisation, et après. Surveiller l’évolution d’une nouvelle métrique (absente de Search Console) : le nombre de mots-clés (requêtes) pour lesquelles la page sort dans les SERP de Google. Et tant qu’à faire, leur répartition selon la position (top 3, top 10, top 20…)
  • trafic : mesurer le trafic organique généré uniquement par la page concernée, via Google Search Console
  • méthode : définir une période de comparaison ni trop petite (quelques jours ne suffisent pas) ni trop longue (2 ou 3 semaines semblent suffisantes), d’un nombre de jours multiple de 7 (pour ne pas avoir de perturbations liées aux différences semaine/weekend). Avoir un système automatisé qui récupère les données (via l’API) et prévient quand toutes les données sont disponibles. Ne pas oublier de comparer aussi à l’année d’avant afin d’étudier en même temps les effets saison.

Alors ça tombe bien car RM Console permet tout ça « en 3 clics » 👍

L’intérêt de RM Console

Je résume : avec RM Console, vous pouvez faire une analyse bien plus complète et bien plus facilement.

élémentMauvaise méthodeAvec RM Console
positionnementsuivre la position de 1 seul mot-clésuivi de la position de tous les mots-clés pour lesquels la page sort dans Google
traficregarder le trafic global ou de façon peu fiablesuivi des clics générés par la page selon GSC
périodes comparéesaucune (c’est trop compliqué)comparaison à la période précédente ET à l’équivalente de l’année précédente
méthoderegarder 1 fois ou 2, en perdant du temps dans les maniprapport complet avec graphiques, tableaux, données, comparaison des bonnes périodes
temps nécessairetrop long !1 minute

Démarrer avec RM Console

Sans engagement, sans code à ajouter au site, test gratuit 2 mois sans CB

Je vais vous montrer comment on fait, ainsi que 2 exemples.

Suivi complet et ultra simple avec RM Console

Étape 1 : déclarer l’optimisation éditoriale

Il suffit d’aller dans le module Actions de votre projet RM Console et d’ajouter un nouveau suivi d’action.

Fournissez quelques informations pour vous y retrouver plus tard :

ajout suivi d'optimisation éditoriale
Ajout d’un suivi d’optimisation éditoriale dans RM Console

Choisissez la date et une durée de 2 à 4 semaines puis indiquez l’URL précise concernée :

page concernée par l'optimisation
Indiquez bien l’URL précise de la page qui a été travaillée

Voici le tuto en vidéo si vous souhaitez les détails :

Validez et attendez que les données soient disponibles. Il y a plusieurs cas de figure :

  • Si vous remplissez le formulaire le jour-même de l’optimisation, il faudra attendre plusieurs jours avant que les premières données soient disponible dans Search Console, et un peu plus que toute la période soit terminée
  • Si vous déclarez une optimisation qui a eu lieu dans le passé, alors toutes les données peuvent être disponibles tout de suite (patientez quelques minutes)

💡 Découvrez l’approche Test & Learn du SEO que nous avons utilisée dans RM Console.

Étape 2 : voir les résultats

Les résultats sont présentés sous forme d’un tableau récapitulatif, de graphiques et de fichiers Excel avec toutes les données.

Exemple 1 : contenu largement enrichi

Le texte a été fortement complété avec de nouveaux aspects, toujours en ciblant l’intention de recherche. Dans ces cas, je m’attends à une forte augmentation du nombre de mots-clés.

Un tableau fournit le bilan avec toutes les métriques :

Vous pouvez voir l’évolution des 5 métriques avant/après votre optimisation. Par exemple ici les clics :

Et voici l’évolution du nombre de requêtes qui font sortir la page dans Google. La zone en vert foncé correspond aux cas où la page sort dans le top 3 de Google. Le vert clair dans le reste du top 10. Etc.

Exemple 2 : travail précis sur les principaux mots-clés

Ici, j’ai travaillé sur une page qui performe déjà très bien. Je me suis concentré à gagner des positions sur les mots-clés les plus importants. Pas de grosse mise à jour, pas d’augmentation significative de la taille du texte.

Je vois que j’ai peu gagné en nombre de mots-clés, mais j’ai réussi à gagner là où je voulais, à savoir le top 3 pour des mots-clés à fort volume.

hausse des mots-clés en top 3
hausse du nb de mots-clés en top 3

Conséquence, forte hausse du trafic :

Conclusion

Investir du temps ou de l’argent dans l’optimisation des contenus, c’est souvent très rentable. Mais c’est indispensable de mesurer précisément l’impact. Pour mieux investir ensuite !

Avec l’outil de suivi d’action de RM Console :

  • c’est ultra simple (donc vous le faites, sinon vous laissez tomber…)
  • c’est très complet
  • c’est très sérieux et fiable

RM Console ne coûte que 29€ HT/mois pour un site, avec plein d’autres fonctionnalités et innovations.

Démarrer avec RM Console

Sans engagement, sans code à ajouter au site, test gratuit 2 mois sans CB