Découvrez l’avancée significative de RM Tech, l’audit SEO qui associe un crawl du site aux données Google Analytics pour fournir des conseils en or

Avec son crawler et son analyseur (algorithmes exclusifs My Ranking Metrics), l’outil RM Tech d’audit SEO est capable de repérer les principales erreurs présentes sur votre site et de lister des recommandations d’optimisation.

Avec son option de couplage à Google Analytics, RM Tech donne accès à des informations encore plus utiles pour vous ! Un algo spécifique liste même les pages les plus rentables à travailler (SEO) sur votre site.

Sommaire :

Audit SEO incluant Google Analytics
RM Tech est un outil d’audit SEO basé sur un crawler, un analyseur mais aussi des données issues de Google Analytics, via des algorithmes exclusifs My Ranking Metrics

Le + simple pour vous est sûrement de regarder le webinar ci-dessous, mais vous pouvez aussi lire les explications dans le reste de l’article.

Webinar en vidéo

Pour comprendre encore mieux l’énorme avantage du couplage des données Google Analytics avec l’algo RM Tech, regardez ce webinar présenté par Olivier Duffez, cofondateur de My Ranking Metrics (33 minutes) :

 

Vous pouvez aussi voir la vidéo sur YouTube : Audit SEO avec données Google Analytics

L’atout considérable du couplage RM Tech + Google Analytics

Analyse des pages actives

Grâce à l’accès au compte Google Analytics associé au site, des données mesurant les performances SEO des pages sont récupérées.

Couplage audit SEO + Analytics
RM Tech est un outil d’audit très complet, qui intègre un crawler, un analyseur, des données Google Analytics ainsi que des algos exclusifs

Grâce à nos algorithmes exclusifs conçus spécialement pour RM Tech, nous obtenons des informations essentielles à haute valeur ajoutée :

Infos issues de l'audit SEO et de Google Analytics
Via un algorithme spécifique, RM Tech fournit des informations essentielles pour améliorer le référencement : pages actives, pages les plus rentables à travailler, pages risquées à supprimer
Envie de tester tout de suite ? Lancez RM Tech sur votre site !

Les pages qui ont généré des visites via le référencement naturel sur cette période sont appelée actives, les autres inactives. Dans Google Analytics, il s’agit du nombre de sessions enregistrées pour le support « organic ».

Bien entendu, il est préférable d’avoir le maximum de pages actives, en tout cas le plus fort taux de pages actives parmi toutes les pages de votre site. À chaque fois que vous arriverez à rendre active une page qui ne l’est pas actuellement, vous augmenterez votre trafic SEO. L’analyse qui suit vous aidera à y parvenir…

Les pages inactives et pourtant trouvées par le crawl (et indexables) doivent attirer votre attention. En effet, il s’agit de pages avec lesquelles vous avez tout fait pour qu’elles génèrent du trafic, en vain (sur la période étudiée).

Grâce à l’identification de ces pages inactives, aux analyses croisées décrites ci-après et aux conseils d’optimisation fournis dans le reste du rapport d’audit, vous devriez pouvoir les améliorer pour qu’elles génèrent à leur tour du trafic.

En particulier, regardez tout ce qui peut expliquer leur manque de performance SEO :

  • le temps de téléchargement doit être faible
  • elles ne doivent pas être trop profondes
  • les balises title et meta description doivent être bien remplies
  • le contenu ne doit pas être identique (ou quasi identique) à d’autres pages
  • sauf cas particuliers, le contenu texte doit être de taille suffisante

Analyse n°1 : profondeur

Généralement, pour un bon référencement, il est préférable de limiter la profondeur de vos pages, surtout celles qui sont stratégiques.

Le graphique qui suit indique le pourcentage de pages actives (en bleu) et de pages inactives (en rouge) par niveau de profondeur :

Taux de pages actives en fonction de la profondeur
Cet histogramme indique pour chaque niveau de profondeur le taux de pages actives

Dans cet exemple, le site a de gros problèmes d’architecture (maillage interne) car les pages sont bien trop profondes.

Sans trop de surprise, on voit ici que plus la page est profonde, plus le taux de pages actives diminue (à part quelques exceptions).

Pour compléter cette mesure du taux de pages actives, nous étudions comment se répartit le trafic généré en référencement naturel (= « organic ») selon le niveau de profondeur :

Visites SEO et profondeur
Cet histogramme indique pour chaque niveau de profondeur le pourcentage des visites que les pages ont généré en SEO

Analyse n°2 : taille du contenu texte

Les pages avec trop peu de contenu texte sont généralement moins efficaces en référencement naturel. Pour maximiser vos chances de succès, il vaut mieux bien travailler le contenu éditorial, surtout sur vos pages stratégiques.

Pour chaque page indexable, RM Tech calcule et fournit un indice de gravité du manque de contenu : 0 signifie qu’aucun problème n’a été détecté et 100 est le maximum.

Le graphique qui suit indique le pourcentage de pages actives (en bleu) et de pages inactives (en rouge) selon cet indice de gravité :

Taux de pages actives en fonction de la taille du contenu
Cet histogramme indique le taux de pages actives selon chaque indice de gravité de manque de contenu texte

On voit ici que + la page a de problèmes de taille de contenu, + le taux de pages actives s’effondre.

Pour compléter cette mesure du taux de pages actives, nous étudions comment se répartit le trafic généré en référencement naturel (= « organic ») selon l’indice de manque de contenu :

Visites SEO et taille du contenu
Cet histogramme indique pour chaque indice de gravité de manque de contenu texte le pourcentage des visites que les pages ont généré en SEO

Grâce à cette analyse des visites générées, on se rend compte qu’en réalité c’est essentiellement les pages à fort contenu qui génèrent des visites.

Quand on vous dit qu’il faut investir dans la rédaction web, ce n’est pas pour rien !

Analyse n°3 : QualityRisk

Comme indiqué précédemment, RM Tech calcule le QualityRisk de chaque page. Plus il est élevé, plus la page risque de décevoir l’internaute et d’être pénalisante pour votre référencement naturel. Nous recommandons d’améliorer la qualité de vos pages afin d’avoir un QualityRisk de 0, surtout sur vos pages stratégiques.

Le graphique qui suit indique le pourcentage de pages actives (en bleu) et de pages inactives (en rouge) selon QualityRisk :

Taux de pages actives en fonction de la QualityRisk
Cet histogramme indique le taux de pages actives selon les valeurs de QualityRisk

Là encore, on voit que + la page a de problèmes de qualité (selon RM Tech), + le taux de pages actives s’effondre.

Pour compléter cette mesure du taux de pages actives, nous étudions comment se répartit le trafic généré en référencement naturel (= « organic ») selon QualityRisk :

Visites SEO et QualityRisk
Cet histogramme indique pour chaque intervalle de QualityRisk le pourcentage des visites que les pages ont généré en SEO

Là aussi, les pages à QualityRisk nul ou très faible représentent l’essentiel des visites SEO.

Conclusion : ce site pourrait doper son trafic en réduisant le QualityRisk. Il suffit de suivre les recommandations fournies dans le rapport RM Tech !

Envie de tester sur un site ? Lancez RM Tech tout de suite !

Pages les + rentables à travailler

Parmi toutes les pages présentes sur votre site, en considérant l’ensemble des corrections d’erreurs et les optimisations possibles, par quoi devez-vous commencer pour améliorer votre référencement naturel ?

Nous savons très bien que votre temps (et vos ressources) est compté et qu’il faut se concentrer sur le plus efficace.

C’est pourquoi nous avons développé un algorithme entièrement dédié à cela ! Basé sur des dizaines de critères et le fruit de nombreuses recherches, il détermine les pages les plus rentables à travailler, avec un indice de rentabilité pour chacune. Plus l’indice est élevé, plus la page est rentable à travailler. C’est-à-dire que le ratio « augmentation du trafic SEO » / « ressources à mettre en oeuvre (temps, argent, …) » sera élevé.

Pages les + rentables à travailler
RM Tech liste les pages les + rentables à travailler (ROI / SEO)

Pour que ce soit efficace, il faut rester pragmatique : c’est pourquoi nous vous proposons seulement une sélection des pages de votre site. Quand vous aurez pu les travailler toutes, votre trafic SEO devrait avoir augmenté. Vous pourrez alors faire une nouvelle analyse pour étudier les nouvelles pages rentables à travailler, en tenant compte de toutes les évolutions (sur votre site mais aussi des internautes ou de Google).

Comment lancer RM Tech avec l’option Google Analytics

Pour savoir comment lancer un audit RM Tech avec l’option Google Analytics, suivez notre tuto en vidéo :

 

A vous de jouer maintenant ! Lancez votre audit RM Tech !