Tout comme Google qui cherche en permanence à améliorer ses algos (la plupart du temps sans le dire), chez My Ranking Metrics nous avons récemment amélioré un de nos algorithmes « maison » afin d’affiner nos analyses SEO. Il s’agit de l’identification des pages au contenu trop faible (qui augmentent le risque de pénalité Panda).

Meilleure détection des pages au contenu trop faible

Comme vous le savez sans doute, l’objectif de l’algorithme Panda de Google est d’identifier les pages à faible valeur ajoutée. Panda est intégré au coeur de l’algorithme principal : même si Google n’indique plus de dates de mises à jour, il fonctionne chaque jour, ne l’oubliez pas !

Nous y revenons plus loin, mais un élément essentiel de la qualité est le contenu texte. Même si on trouve des contre-exemples, une page avec un contenu texte court est rarement de haute qualité (de nature à satisfaire tous les internautes). C’est ce qu’on appelle « thin content » dans le jargon SEO en anglais.

Une approche simpliste consiste à compter le nombre de mots dans l’ensemble de la page HTML (incluant l’entête, les menus, les barres latérales et le pied de page). Comme vous vous en doutez, cela ne fonctionne pas car ce qui compte, c’est la taille du contenu dans la zone principale de la page.

C’est pourquoi nous avons développé un algorithme spécifique, afin de vous aider à identifier les pages sans doute trop courtes. Fin 2016, après plusieurs semaines de recherches et de tests, nous avons finalisé une nouvelle version de notre algo. Pour la plupart des sites, celle-ci réussit à identifier plus de pages trop courtes qu’avant.

Concrètement, pour la plupart d’entre vous, si vous lancez un nouvel audit de votre site, RM Tech devrait identifier de nouvelles pages trop courtes, donc des améliorations possibles en termes de référencement 🙂

Comme avant, vous avez accès à la liste des pages dont le contenu texte est estimé trop court. Pour vous aider à les trier, nous fournissons un indice de gravité du problème, de 0 (aucun problème) à 100 (gros problème).

RM Tech détecte les pages au contenu trop faible
Repérez les pages qui pénalisent votre SEO (Panda)

Des précisions sur QualityRisk

Conséquence directe de cet update : si une page est désormais estimée trop courte avec notre nouvel algorithme, ou s’il estime qu’elle manque en fait plus de texte qu’avec notre algorithme précédent, alors son QualityRisk va augmenter.

En effet, la taille du texte dans le contenu principal d’une page est un élément important de notre évaluation de la qualité d’une page.

Vous ne connaissez pas QualityRisk ? Consultez ce dossier détaillé

Vous devriez aussi visionner notre webinar QualityRisk, son replay est accessible gratuitement.

Toujours concernant QualityRisk, nous avons décidé de vous fournir une métrique supplémentaire : la moyenne du QualityRisk de l’ensemble des pages indexables.

Elle est fournie avec l’histogramme de répartition du QualityRisk :

Histogramme QualityRisk
Nombre de pages ayant un QualityRisk supérieur ou égal à 5

Meilleure formule du score global RM Tech

Depuis novembre 2016 nous calculons pour chaque audit son score RM Tech, qui reflète les performances SEO du site sur les dizaines de critères étudiés.

Si vous lancez un nouvel audit sur votre site, vous constaterez sans doute que le score a évolué, même si rien ou peu a changé sur votre site.

C’est normal, pour 2 raisons :

  • l’évaluation de la taille du texte du contenu a changé, ce qui a un impact sur le score global
  • la formule du score global a elle-même changé !

Nous avons en effet amélioré notre formule du score global afin de mieux refléter tous les petits changements (améliorations) que vous faites avant de relancer un audit. Avant, il existait des cas où le score ne changeait pas alors que vous aviez amélioré certains détails.

Ne nous en voulez pas si le score ne change pas quand vous faites une modification extrêmement mineure rapportée à la taille du site 😉

Envie de découvrir ces changements ? Lancez RM Tech sur votre site !

Remarque : Tous ces changements sont en place depuis lundi 9 janvier 2017 à midi.